CHAMPIONNAT – J3 – D2

Résumé de la journée 3 - Equipe Mixte D2

« L’hôpital et la charité, etc… »

Pour la troisième rencontre de D2, l’hôpital de Bad’Nantes accueillait des patients venus de Rezé.

[DD]

Elodie, notre femme enceinte, accompagnée de sa sage-femme (ou pas) Rachel, a accouché d’un beau bébé nommé « Défaite », long de presque une heure et pesant 3 sets.

BN44 0 – 1 ASBR

[SD2]

Pendant ce temps, notre chef de service Eve sacrifiait son travail individuel et administratif assez rapidement, afin d’être au plus près de ses troupes…

BN44 0 – 2 ASBR

[DH]

Avec un mollet en moins et une cheville en vrac, les deux anciens de la troupe (Juju et moi – Yannis), avons forcément pris notre temps pour arriver dans nos chambres numérotées 24-22, au 3ème étage.

BN44 1 – 2 ASBR

[SH2]

Pour son baptême du feu sans accompagnateur, notre stagiaire Tangi a évidemment eu besoin d’un set d’apprentissage avant de pouvoir opérer délicatement son adversaire.

BN44 2 – 2 ASBR

[SD1]

Fidèle à ses habitudes, notre sage-femme (ou pas du tout) Rachel a encore procédé à une longue et douloureuse opération, mais ce second bébé se prénommait « Victoire » !

BN44 3 – 2 ASBR

[DM1]

Tangi, le stagiaire, se remettait au boulot, cette fois-ci pour soigner notre patiente chronique, Audrey. Il faut évidemment respecter le set d’observation de rigueur avant de se mettre sérieusement au travail, la consultation s’est donc avérée assez longue, ce qui a laissé Audrey sans voix 😉

BN44 4 – 2 ASBR

[SH1]

Et ce qui devait arriver arriva : nous avons le regret de vous informer du décès du mollet de Juju au bout d’un point, il ne rejoindra donc jamais la maison de retraite.

BN44 4 – 3 ASBR

[DM2]

Notre boss Eve s’est ensuite gentiment occupée de la rééducation de ma cheville, en décidant qu’il fallait que je courre et qu’il était donc inutile d’utiliser la thérapie dite « du jeu au filet ».

Cette rencontre se termine donc sur une victoire de 5-3.

A noter l’absence sur le terrain du reporter Fanfoune, dos flingué mais encouragements sonores, et de Martin, parti tester les vrais avions (et nous rapporter des chocolats).

Nous remercions également chaleureusement (surtout le stagiaire) les conseils avisés de l’infirmier en chef Nicolas.

A bientôt pour de nouvelles aventures médicales !

 

Les commentaires sont fermés.